enseigne-presse-060-mLa presse papier et moi c’est une grande histoire d’amour… Petite fille d’imprimeur, fille d’un marchand de journaux et sœur d’une assistante d’édition : mon cœur chavire lorsque je vois cette enseigne…

Autant vous dire que ce n’est pas demain la veille que je passerai au numérique pour mes lectures. J’aime beaucoup trop la sensation du papier sous mes doigts et l’odeur de l’encre pour passer à une liseuse ou un écran sans saveur…

« Il faut que la presse paraisse, surtout pas qu’elle paresse! » Claude Frisoni

Chez nous chacun a son abonnement mensuel : Picoti pour Baby Monkey, GQ pour l’amoureux et Glamour pour moi.

Mais étant de grands consommateurs de presse papier, cela ne nous suffit pas et nous repassons minimum une à deux fois par mois chez le kiosquier. Chez nous la presse se trouve dans quasi toutes les pièces de la maison et dans tous les sacs possibles… Un petit moment de calme, une salle d’attente, un trajet en transport en commun, une formation inintéressante et hop je dégaine un petit magazine.

unnamed (6) unnamed (4) unnamed (3) unnamed (2)

L’amoureux a un gros faible pour  Monocle (in english mon cher) et L’Optimum en plus de son abonnement et moi je suis tombée amoureuse Flow… ses sujets, ses cadeaux et le choix du papier ♥

Et puis il y a la presse parentale, la tentation absolue. Tous les magazines en crient « prend moi, achète moi » alors que tous les articles ne m’intéressent pas car ils ne sont pas adaptés à l’âge de Baby Monkey… Mais c’est bientôt fini tout cela car je me suis abonnée à Parole de Mamans la Collection et je vous en parlerai bientôt 😉