FullSizeRender (24)
, , ,

S’aimer et se le lire, s’aimer et se le dire…

Il y a peu, j’ai offert à Baby Monkey et à l’Amoureux 3 magnifiques livres… Plus que de simples livres pour moi j’ai désormais envie d’en faire mon credo.

C’est le préféré de mon Mini. Je lui ai offert pour ses 2 ans et il l’appelle « Mamou ». Il demande à le lire quasiment tous les soirs et on adore le lire à trois. (Cliquez sur l’image pour vous le procurer)

 

 

 

 

 

Celui-ci était destiné à L’Amoureux pour son anniversaire. C’est un super papa qui fait tout son possible pour rentrer le soir assez tôt du travail pour lire l’histoire à notre Petit. Un papa qui ressemble beaucoup au papa du livre et qui fera toujours tout son possible pour nous/le rendre heureux ♥ (Cliquez sur l’image pour vous le procurer)

 

 

 

 

 

Enfin celui-ci est le petit dernier de la bande. J’ai craqué un jour sans raison et il a parfaitement intégré la bibliothèque de la maison… (Cliquez sur l’image pour vous le procurer)

 

Ces livres je les apprécie énormément et ils me servent beaucoup car je ne suis pas du genre à étaler mes sentiments… sans même les étaler, en fait, je ne dis pas ce qu’il y a en moi. Franchir le pas et dire « Je t’aime » n’est pas ce qu’il y a de plus simple pour moi.

On va dire que je suis pudique voire trop pudique. Mais voila, j’ai été élevée comme ça! Pourquoi se dire « Je t’aime » alors que ça parait une évidence…

Je viens d’une famille, où plus jeune et encore maintenant, au mieux on se l’écrit ou on se le montre autrement mais on ne se le dit pas ou si peu. « Sois forte », « sèche tes larmes ma fille », « ne montre pas tes failles », « mais bien sur je t’aime » etc… Ces petites phrases m’ont été dites avec amour, pour me guider et me préserver mais les mots « Je t’aime » étaient et sont encore quasi tabou.

Je vous rassure, j’ai eu mille démonstrations d’amour, je ne suis absolument pas à plaindre mais cette petite phrase si forte était peut être trop rare et avec le temps je suis presque devenue « handicapée » des sentiments! En tout cas c’est certain, je suis d’une maladresse extrème quand il s’agit de mettre des mots sur ce que je ressens. Certain de mes proches me reprochent même de ne pas parler de moi (bah oui ça évite d’aller plus loin et de dire ce que l’on ressent…).

Avec mes 2 hommes, dans mon cocon, je ne veux pas que cela soit le cas. Je veux que mon fils sache et puisse dire « Je t’aime » comme et quand il le ressent. Qu’il arrive à exprimer ce qu’il a au plus profond de lui et avec ses propres mots, quand il le veut.

Alors chaque jours le leur répète que je les aime (surtout le soir) et plus particulièrement à Baby Monkey. Je lui répète pourquoi et comment je l’aime, cela me demande finalement très peu d’effort et me fait un bien fou. Lui, je veux qu’il s’en imprègne et surtout qu’il comprenne que savoir dire « Je t’aime » n’est pas une faiblesse mais plutôt une grande force…

En écrivant cet article j’avais cette chanson en tête, cette chanson je l’ai beaucoup écoutée enceinte et à chaque écoutes elle me procure la même émotion… Bon j’aurai pu mettre « aimons nous vivant » de François Valérie mais bizarrement le rendu n’était pas le même :)

Et vous, vous dites vous « Je t’aime » assez souvent?

♥♥♥

Anaïs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Votre email ne sera pas publié. Les champs * sont obligatoires