, ,

Dimanche dernier, à défaut de mettre du vieux pain sur mon balcon (comme Jean Jacques, oui bah chacun ses références), nous avons fabriqué de quoi nourrir les oiseaux du jardin. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
, , ,

Cela ne sera pas l’article le plus glam du blog mais je souhaitais partager avec vous mon expérience concernant la cup menstruelle… Si cela ne te branche pas, je ne te force pas à lire mais réfléchit y peut être à 2 fois…

Il y a un peu moins de 10 ans alors que j’étais encore étudiante, j’avais vaguement entendu parler de la cup. Une camarade de promo en parlait souvent. Mais pour moi il en était hors de question. Je trouvais que c’était pour les baba-cool, hippie écolo de merde (oui j’étais jeune et conne que veux tu). Donc NO WAY, il était impossible de m’imaginer me mettre un petit gobelet dans la foufoune.

Cela fait maintenant 3 cycles que je suis passée à la cup et j’en suis satisfaite. Seul les imbéciles ne changent pas d’avis…

Pourquoi je suis passée à la cup?

Avant de devenir maman je ne jurais que par les tampons. C’était pour moi le plus pratique, je n’avais aucun soucis avec. Puis une fois le passage de Baby Monkey… mon corps ne les supportait plus du tout. Oui mon corps les expulse sympa hein! J’ai donc dû passer aux serviettes hygiéniques et quelle galère !  Certaines ont une odeur que je ne supporte pas, d’autres ont un adhésif qui te flingue ta lingerie, sans parler des substances chimiques qui se trouvent à l’intérieur… Bref je souhaitais trouver une alternative.

N’étant pas passer aux couches lavables pour Baby Monkey, je n’en voulais pas non plus pour moi donc je me suis lancée et j’ai acheté ma cup en magasin bio : La Mooncup B.

Comment choisir sa cup menstruelle ?

Pour choisir sa cup menstruelle je pense qu’il est primordiale de se connaitre. Connaitre son flux, la nature de vos pertes, savoir si votre périnée est tonique ou non, si vous êtes étroite…

J’ai par exemple pris la Mooncup B alors qu’elle est conseillée pour les moins de 30 ans sans accouchement par voie basse. Mais physiologiquement c’est celle qui me correspond le mieux.

Je vous conseille d’ailleurs vivement de faire ce petit test  (proposé par le site EasyCup) pour vous guider dans votre choix. Personnellement cela m’a bien servi.

Et comment ça fonctionne ?

Plutôt de de grand discours je vous propose de regarder cette vidéo :

J’ai personnellement coupé la totalité de la tige car elle me gênais. Pour autant je n’ai aucune difficulté à retirer ma cup. Ayant un petit flux je dois la vider qu’une fois par jour et je le fais sous la douche.

Mon avis sur la chose :

Pour faire court je kiffe! Pas de fuite, pas d’odeur, confortable (elle sait se faire oublier), économique sur le long terme et écologique… Je me demande juste pourquoi je n’y suis pas passée plus tôt en fait.

Pour autant je ne suis passée à la cup de manière exclusive. Mon corps a tendance à l’expulser en fin de cycle… Je porte donc parfois des serviettes périodiques Naty Eco que je vous conseille grandement aussi.

Je vous conseille d’essayer ne serait-ce que par curiosité ! Cela vous permettra de vous rendre compte si ce que vous pensiez pénible, difficile ou gênant l’est réellement. Bref de vous faire votre propre avis 😉

♥♥♥

Anaïs.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !