Hashtag Mum

Hashtag Mum

My, Myself & Mum

Étiquette : témoignage

Reprise du travail et burn out… les choix d’une mère Témoignage#2

Entre reprise du travail et burn out… voici le nouveau témoignage d’Anaïs qui a fait des choix afin de pouvoir continuer à vivre pleinement et être en adéquation avec ses…

Entre reprise du travail et burn out… voici le nouveau témoignage d’Anaïs qui a fait des choix afin de pouvoir continuer à vivre pleinement et être en adéquation avec ses choix de femme et de mère. Pas toujours facile mais souvent indispensable. Je vous laisse lire tout ça : 

« Je suis maman d’un jeune garçon de 2 ans et demi qui est toujours allaité, maman à la maison, et aussi maman blogueuse depuis ses 2 ans.

Reprise après accouchement

J’avais, avant, un autre travail dans le commerce, avec des horaires « atypiques », qui changeaient tous les jours, toutes les semaines. Le nombre d’heures changeait aussi suivant la saisonnalité. J’avais repris le travail aux 9 mois seulement de mon fils, car je voulais me donner un maximum de chances pour l’allaitement. La nounou choisie était dans mes choix : maternante, allaitante elle aussi, pratiquant la DME avec les enfants, ainsi que la motricité libre. Elle acceptait de conserver mon lait tiré au frigo et de le donner au verre. Cela m’a permis de reprendre le travail sereinement. Mon entreprise m’a d’ailleurs bien soutenue pour mon allaitement. C’est, je trouve, assez essentiel pour une reprise sereine. Malheureusement (ou heureusement ?) ma vision et ma vie, ne correspondaient plus à mon entreprise. Mon nouveau rôle de maman se voyait déchiré chaque matin, quand je devais déposer mon fils chez une autre femme que moi-même. Mon corps lui aussi n’a pas réussi à suivre la nouvelle cadence qui s’imposait en devant jongler entre travail, bébé et maison, malgré le partage avec mon compagnon. J’ai donc fait un burn out en moins d’un an après la reprise.

Un choix à faire

A ce moment-là, avec mon compagnon, nous avons discuté et pris la décision que j’arrête mon travail. C’était déjà très important pour que je me reprenne niveau santé. J’avais perdu énormément de poids et n’étais plus que l’ombre de moi-même. Niveau calcul financier, on n’y perdait pas non plus beaucoup (par rapport à tous les frais en moins pour la nounou, les frais de transport, …) car j’étais au SMIC. Il faudrait faire plus attention évidement, mais c’était jouable. Nous avions déjà très peu de dépenses « loisirs » et nous faisons attention au niveau budget alimentaire. J’aurais aussi le temps de fabriquer beaucoup de choses à la maison (vêtements, jeux, nourriture, …) Et plus important : Je pourrais être à la maison pour profiter de mon fils, le voir grandir, faire moi- même tous les choix qui le concernent. C’était vraiment ce point là qui était très important pour moi.  Se « tuer » au travail, en ne voyant pas mon fils, qui était avec quelqu’un d’autre, ne me convenait pas du tout !

 

Maman au foyer

Une fois à la maison, j’ai pris des formations en ligne sur les sites de vente en ligne, les blogs, les conceptions de sites internet… Et nous avons créé notre blog famille. Cela me permet de rester toujours à la maison, mais en travaillant tout de même. Et me permettant de parler de sujets qui me tiennent vraiment à cœur, notamment l’écologie, les pédagogies alternatives, l’allaitement…

Mon fils a maintenant 2 ans et demi. Mes journées sont rythmées, mais je profite pleinement. Quand il est réveillé, je suis à fond avec lui et quand il dort (le matin, la sieste et le soir) je m’occupe du blog ! Il en est encore à ses débuts puisqu’il a ouvert cet été, mais si ce rythme nous convient nous pourrons lui donner vie au fur et à mesure du temps ! Je profite de mon fils et je peux voir ses progrès dans sa vie au quotidien. Je peux aussi lui proposer du matériel adapté à ses envies au bon moment puisque ça me permet de voir vers quoi il se tourne. Nous avons aussi le projet de partir vivre au Canada d’ici peu, cela permettra un nouveau virage dans nos vies !

Mon corps et mon allaitement

Mon fils est allaité. Je vise le sevrage naturel, c’est-à-dire que c’est lui qui arrêtera quand il n’en aura plus le besoin. Le fait d’avoir repris le travail à ses 9 mois a changé ses habitudes. N’ayant pas sa maman à portée de bras, il ne tétait plus que le matin, le soir et la nuit. En journée, la nounou lui donnait mon lait au verre pour éviter les confusions. Mon burn out a aussi eu un gros impact sur ma lactation. Mon corps étant très fatigué, j’avais beaucoup de mal à tirer et j’ai dû arrêter les tirages au travail. Mon fils n’avait donc plus de lait dans la journée, mais seulement aux moments où j’étais avec lui. Depuis que je suis à la maison et que je vais mieux, mon fils peut à nouveau téter autant qu’il le souhaite, toute la journée s’il en a envie ! Nos nuits sont aussi plus paisibles puisqu’il grandit. Le fait de ne pas avoir à nous lever absolument nous permet d’avoir une très grosse tétée le matin, sans contrainte horaire. Mon corps s’est lui aussi bien remis. Je suis désormais en accords entre mon corps et mon esprit.

La naissance de mon fils a bouleversé ma vie, mes choix, mes priorités ! Et chaque jour, j’apprends, je progresse, je m’adapte. Je me transforme suivant mes besoins et mes envies et aussi les siens. J’ai pris un énorme virage grâce à lui ! »

Anaïs de Famille alternative

 

 

– Si jamais vous avez aussi l’envie d’écrire, maman, papa, papy, mamie ou parents en devenir, paranges ; peu importe le sujet tant qu’il vous tient à coeur… cela peut être anonyme ou non. Il suffit d’en parler ensemble et de voir ce qu’il est possible de faire. N’hésitez pas voici mon mail anais@hashtag-mum.com-

 

 

♥♥♥

Anaïs.

 

7 commentaires sur Reprise du travail et burn out… les choix d’une mère Témoignage#2

Type on the field below and hit Enter/Return to search