Hashtag Mum

Hashtag Mum

My, Myself & Mum

Étiquette : féminicide

Rencontre avec Solveig, la créatrice de ” La Soul Family ” ♥

J’ai connu Solveig “dans la vraie vie” à travers la samba ou plus exactement la batucada et notre ancien groupe Misto Quente. Lorsque j’ai su qu’elle se lançait dans des…

J’ai connu Solveig “dans la vraie vie” à travers la samba ou plus exactement la batucada et notre ancien groupe Misto Quente. Lorsque j’ai su qu’elle se lançait dans des créations textiles, je savais que je voulais interwiever cette sacrée caixa… Je vous laisse découvrir La Soul Family et son univers coloré…

 

Peux-tu nous dire quelques mots pour te présenter (situation perso et/ou pro, parcours pro, reconversion, études…) ?

Je me demande si je ne suis pas en train de faire une crise de la quarantaine ? Mais pas la « mauvaise crise », bien au contraire, c’est une crise qui sent bon la joie, la passion et l’envie. Chez moi, elle se traduit par une reconversion. Cela faisait plus de 15 ans que je travaillais dans la communication. D’abord dans le web design et l’infographie, puis petit à petit à la communication interne d’un grand Groupe et enfin dans la communication institutionnelle. J’ai toujours aimé cette filière. J’ai appris tellement de choses pendant ces années. Je ne regrette rien.

Mais voilà… une grosse remise en question professionnelle s’est imposée à moi, notamment via un burn out. Puis un autre grand changement a chamboulé ma vie. Je suis maman depuis quelques mois. J’ai profité de ma grossesse pour confectionner des articles pour mon petit garçon. C’est alors, qu’avec tout ce remue-ménage, j’ai réalisé qu’il était plus que nécessaire de pouvoir faire ce que j’aime comme j’aime.

 

J’ai toujours été admirative des personnes qui se lancent dans une reconversion. Si ils y arrivent, alors pourquoi pas moi ?
J’ai donc décidé de lancer La Soul Family pour proposer mes créations d’articles pour toute la famille, aux fans du cousu main en France 😉

 

Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

« Qui ne tente rien n’a rien ! » Je dis ça, mais se lancer dans une reconversion ça n’est pas une décision facile à prendre. J’ai hésité longtemps. Mais un jour on m’a dit « Dans la vie, faut savoir prendre des risques pour avancer ! ».

 

Depuis quand crées-tu ?

J’ai acheté ma première machine à coudre il y a environ 7 ans. J’ai tout appris toute seule. Je me souviens même qu’avec ma machine, j’avais eu le livre « La couture pour les nuls ». J’ai commencé comme ça. Aujourd’hui encore je suis heureuse de toujours apprendre. En couture et surtout en création, il n’y a pas de routine.

 

 

D’où vient le nom de ta marque ? A-t-il une signification particulière ?

On me surnomme Soulvag et je suis fan de Soul Music. Je voulais qu’au travers de ma marque on retrouve ce clin d’oeil tout en faisant le lien avec l’univers de la famille. « La Soul Family » était une évidence.

Explique-nous un peu plus ton univers et quelles sont tes inspirations ?

J’adore les arts sous toutes leurs formes, j’ai d’ailleurs fait des études d’arts plastiques avant de m’orienter vers le multimédia. De plus, toutes celles et ceux qui me connaissent diront que je n’ai pas peur de la couleur. Et enfin je suis fan des motifs graphiques. On retrouve donc toutes ces références dans mes créations. En ce moment je suis à fond sur les tissus africains. Un vrai bonheur de formes et couleurs si joyeuses !

 

 

 

Où peut-on retrouver tes créations ?

Comme je suis encore au tout début de mon activité, on peut trouver toutes mes créations sur Instagram @la_soul_family ainsi que sur Facebook et Etsy. Dès que possible j’ouvrirais une boutique en ligne. D’ici là il ne faut pas hésiter à me contacter en message privé pour passer commande.

 

Quel est l’article que tu préfères créer ou le chouchou de ta boutique?

Sans hésitation l’article chouchou c’est Moby Dick – la Baleine Wax. Une petite baleine originale avec son tissu africain. Ici aussi je m’éclate avec les motifs. Ils dénotent avec l’univers marin, mais on y retrouve toujours un rappel des écailles ou des vagues… J’en suis fan et les premières commandes le prouvent aussi !

 

 

Comment arrives-tu à articuler ta passion et ta vie quotidienne ?

Ça n’est pas toujours évident de se concentrer sur son travail quand on a un bébé à la maison. Mais l’avantage quand on est à son compte, s’est que l’on travaille comme on veut, quand on veut. Donc même si c’est tard le soir que je m’y mets, ça n’est jamais en me forçant.

 

Quels sont tes projets pour l’avenir?

Houlaaaaa, j’en ai plein. Mais d’abord : de développer La Soul Family en proposant mes créations sur les sites de marketplace. Ensuite de créer mon propre site de vente en ligne. Et puis un autre projet qui a aussi un lien avec La Soul Family, c’est de déménager du petit 2 pièces parisien pour enfin avoir l’espace nécéssaire pour notre famille et en profiter pour avoir MON ATELIER ! J’ai tellement hâte !

Aujourd’hui je travaille dans le salon. L’appart ne ressemble plus à rien. Il y a des sacs de tissus partout, la table à repasser trône au milieu de la pièce. La machine à coudre reste à dispo pour être installée sur la table à manger dès que le repas est terminé. Fiouuu, pas évident de vivre et travailler dans cet espace. Vivement le déménagement 😉

 

 

Si tu ne devais en choisir qu’un(e) quel(le) créateur ou créatrice souhaiterais-tu faire connaître ?

Sans hésitation, je voudrais parler de Célia qui a créé Papa Poule et Mama Cool > @papapoulemamacool
J’ai rencontré Célia quand j’étais dans la communication. Nous avions travaillé ensemble sur l’accompagnement au changement.
Puis quelques années plus tard, je l’ai recroisée totalement par hasard en train de vendre des créations réalisées conjointement avec sa belle-mère. J’étais absolument épatée de découvrir sa reconversion. Elle avait osé faire ce qu’au fond de moi je rêvais de faire. Nous nous sommes recroisées plusieurs fois. Et à chaque fois j’étais ravie de voir qu’elle réalisait des produits hyper cools fait main et qu’elle s’en sortait super bien !
Je repense souvent à elle, car en plus de faire des articles écolos supers chouettes, c’est une fille géniale !

 

♥♥♥

 

Pour ceux qui me lisent, vous savez qu’après chaque présentation il y a un concours… Néanmoins cette fois il n’y en aura pas. Cette publication était prévue depuis un bout de temps et nous en avons encore parlé dimanche 13 juin ensemble.

Mais Solveig a été victime de féminicide lundi 14 juin 2021. Elle laisse derrière elle un bébé de quelques mois. Il est maintenant orphelin de père et de mère. Je ne cesse de penser à lui ainsi qu’à la famille de Solveig. Nous avons fait le choix, avec les amis, de divulguer cette information le plus largement, d’une part pour mettre au courant tous ceux qui la connaissent et l’ont croisé, et d’autre part pour montrer que personne n’est à l’abri, et que le féminicide n’arrive pas qu’aux autres.
Ce drame me choque profondément et la douleur de perdre quelqu’un d’aussi rayonnant et bienveillant que Solveig me bouleverse.Comme un dernier au revoir, j’ai choisi de ce jour pour parler d’elle ici car son inhumation à lieu ce jour à 14;30…
(Pour ceux qui le souhaitent, une cagnotte est mise en place pour la famille et son petit garçon… n’hésitez pas à venir me voir pour ceux qui souhaiteraient y participer).
Soyons vigilants, tous et toutes.
♥♥♥
Anaïs.
5 commentaires sur Rencontre avec Solveig, la créatrice de ” La Soul Family ” ♥

Type on the field below and hit Enter/Return to search