Hashtag Mum

Hashtag Mum

My, Myself & Mum

Étiquette : zéro déchet

Rencontre avec la créatrice ” Les plaisirs de Coenn “…

Découverte sur Instagram, je vous présente aujourd’hui avec plaisir Coralie, la créatrice de “Les plaisirs de Coenn”. Une maman pleine de ressources et d’imagination… Je vous laisse prendre le temps…

Découverte sur Instagram, je vous présente aujourd’hui avec plaisir Coralie, la créatrice de “Les plaisirs de Coenn”. Une maman pleine de ressources et d’imagination… Je vous laisse prendre le temps de découvrir son portrait et ses créations.

5 commentaires sur Rencontre avec la créatrice ” Les plaisirs de Coenn “…

Comment réduire ses déchets simplement?

En cette semaine européenne de la réduction des déchets, je voulais partager avec vous nos “éco-gestes”. Attention, notre manière de vivre n’est absolument pas parfaite mais depuis que nous vivons…

En cette semaine européenne de la réduction des déchets, je voulais partager avec vous nos “éco-gestes”. Attention, notre manière de vivre n’est absolument pas parfaite mais depuis que nous vivons en maison, nous avons décidé de faire un peu plus attention et de réduire nos déchets.

semaine réduire ses déchets

Il y a encore du boulot, nous ne somme pas un maison sans poubelle. Cependant, mis bout à bout chaque petits gestes que nous faisons, réduit notre impact sur l’environnement. Voici donc nos tips pour réduire ses déchets simplement : (cliquez sur les images pour en savoir plus)

 

Réduire ses déchets dans sa cuisine
  • Ciao les bouteilles d’eau en plastique

Depuis plus de 3 ans nous n’achetons plus de bouteille d’eau pour la maison. Nous consommons désormais l’eau du robinet. Nous avons acheté une belle carafe en verre et nous mettons du charbon actif pour enlever le goût et l’odeur peu agréable. Il absorbe le chlore et les métaux lourds (plombs notamment) et absorbe aussi les ondes radioactives. Après 6 mois d’utilisation, je le mets ensuite au compost. Simple et efficace.

Et pour l’eau pétillante, nous utilisons la même eau que nous passons à la sodastream 😉

 

  • Ma yaourtière

Depuis le mois de mars, nous avons la yaourtière multidélices SEB 12 pots et je ne m’en lasse pas. Moins de déchets car les pots en verres sont réutilisables et que des arômes qui nous plaisent vraiment. En plus des yaourts classiques, nous faisons aussi des flamby maison et des crèmes dessert type Danette®. Je n’y vois que du positif : économique et aide à la réduction des déchets.

Pour différencier facilement mes différentes préparation j’utilise des étiquettes effaçables de chez Ludilabel. Elles sont robustes, passent au lave vaisselle sans soucis et sont canons en plus de ça!

ludilabel réduire ses déchets

 

  • Pailles et emballages réutilisables

               

Pour les goûters des garçons j’ai aussi opté pour du tout réutilisable. Fini les pailles en plastique ou en papier et place au pailles en inox ou en bambou.

Enfin, pour transporter les goûters faits maison ou acheté en gros, on utilise les sacs à gouter. Le sac à goûter est parfaitement dimensionné pour un sandwich ou une collation. Il est réutilisable, très facile à nettoyer et assez léger pour être emporté partout. Il est moins lourd et moins encombrant dans un cartable par exemple.

 

  • Le composteur

Nous avons acheté notre compost en magasin de bricolage dès le premier été où nous avons emménagé ici. Sachez néanmoins que certaines communes en offrent sur demande. Renseignez vous auprès de votre mairie. Le compostage est un processus naturel de transformation des déchets organiques issus de la cuisine ou du jardin. Il permet de réduire d’au moins un tiers le poids de sa poubelle ! Et au fil du temps, le compost nous permet d’avoir un terreau de super qualité pour le potager ou pour les plantes de la maison.

Si vous habitez en appartement sachez qu’il existe des petits composteurs que l’on peut mettre à l’extérieur (balcon ou rebord de fenêtre) ou même des lombri-composteur.

 

Réduire ses déchets dans sa salle de bain
  • Mes culottes menstruelles

Depuis la naissance de Ruben fini, les serviette hygiéniques jetables et/ou les tampons. Je suis passée aux culottes menstruelles et je ne reviendrai jamais en arrière. Par confort, par esthétisme et bien sûre par rapport poids vis à vis de l’environnement; les filles franchissez ce pas. J’ai commencé par les Saforelle que l’on trouve en pharmacie et j’adore aussi les collections de chez Modibodi. Je vous les conseille vraiment. J’en ai 4 et pour mon cycle et c’est top.

 

  • Nos lingettes démaquillante et débarbouillettes en tissus

Adieu les cotons jetables et les lingettes à usage unique. Les garçons et moi sommes passés au tout réutilisable pour notre visage . Nous avons choisi du bambou pour moi. Je trouve que c’est plus doux pour se démaquiller les yeux et en coton pour les débarboullettes des garçons.

 

  • Des éponges konjac

Avant pour nous laver le corps, nous utilisions des fleurs de massage mais c’était que du plastique et pas franchement hyper clean. Depuis 2-3 ans nous avons chacun notre éponges Konjac pour se laver le corps et le visage. 100% naturelle et végétale, ces éponges stimulent la micro-circulation sanguine. Et quand il est temps de les changer, hop elles vont directement dans le compost.

 

  • coton tige réutilisable

Pas franchement fan des cônes de cires ou des oriculis. Nous avons tous nos coton tiges réutilisables. Comme les coton tige classiques nous les humidifions avant de les utiliser puis nous les lavons une fois terminé.

Réduire ses déchets dans ses placard
  • L’essuie tout réutilisable

C’est les derniers qui ont pris place dans la cuisine et j’avoue avoir eu du mal a dire ByeBye au Sopalin®. Comme pour mes lingettes j’ai fait confiance à la marque “Les Tendances d’Emma” et j’en suis plus que satisfaite. Le kit Eco Net est parfait et beau!

  • Des lingettes pour les vitres

Toujours sur la même boutique… et oui quand j’aime je suis fidèle. Les Brill’tout c’est la révolution, je vous en parlais encore ce week-end en story. Plus besoin de “pchit pchit”, plus de produit qui dégouline sur les peintures. Tout le monde peut désormais m’aider à faire les vitres. Il suffit d’en humidifier une, de frotter et l’autre sèche le tout sans traces. Magie.

  • Mon nettoyeur vapeur

Lorsque Ruben a commencé à ramper partout, j’ai voulu réduire au maximum les produits toxiques pour laver les sols. Et autant dire qu’en maison il y a VRAIMENT besoin de les laver régulièrement. Ici c’est le balai Moppy de chez Polti qui m’aide au quotidien. Contrairement à d’autre il est très léger et facile a transporter d’une pièce à l’autre. Je le kiffe.

Pour en parler avec vos jeunes enfants
  • Bienvenue dans maison zéro déchet

C’est l’histoire de Louise qui a décidé d’inviter ses camarades de classe dans son quotidien rempli d’éco-gestes. Plein de fenêtres à soulever et de choses à découvrir. Ce livre est parfait pour transmettre les bonnes habitudes.

 

  • T’choupi prend soin de la planète

A lire à 2 voix, idéal dès le plus jeune âge. Ruben adore les livres tchoupi! Ce livre est très agréable et c’est une bonne façon d’aborder l’écologie avec les enfants. Choisir le vélo ou la trottinette, éteindre la lumière, prendre un panier plutôt qu’un sac en plastique… des bases à aborder dès qu’ils sont petits.

 

 

Comme vous le voyez ces petits gestes sont simples et accessibles à quasiment tout le monde. Il y a aussi les gourdes isothermes, les masques en tissus, les serviettes de table en tissus, les compotes réutilisables, vendre et acheter en seconde main… plein de petites choses faciles à mettre en place.

Vouloir réduire ses déchets ne veut pas dire aller dans les extrêmes non plus. Je n’achète pas (encore) en vrac, nous n’avons pas de toilettes sèches, je n’ai pas trouvé de shampoing solide qui corresponde vraiment à ma nature de cheveux et encore moins de savons qui colle à mon atopie. Je ne veux pas de couche lavable et pour avoir essayé de faire ma propre lessive c’était une cata!!! Bref…

Bien entendu, nous avons aussi encore du chemin à faire pour être une famille zéro déchet mais si chacun fait déjà un peu plus attention chaque jour, la planète n’ira que mieux.

 

Et toi, quel a été ton premier geste pour réduire tes déchets?

 

♥♥♥

 

Anaïs.

 

14 commentaires sur Comment réduire ses déchets simplement?

Rencontre avec la créatrice de “MaKa’Coud”… {Concours}

Salut, salut. Aujourd’hui je vous présente la super Maud qui a une éthique en or. Sa marque MaKa’Coud à moins d’un an et je peux déjà vous dire qu’elle cartonne….

Salut, salut. Aujourd’hui je vous présente la super Maud qui a une éthique en or. Sa marque MaKa’Coud à moins d’un an et je peux déjà vous dire qu’elle cartonne. Ses créations sont vraiment super je vous laisse découvrir tout ça.

Peux-tu nous dire quelques mots pour te présenter (situation perso et/ou pro, parcours….) ?

Bonjour ! Je m’appelle Maud, j’ai bientôt 30 ans et je vis dans la région toulousaine. Je suis maman de deux enfants instruits en famille. Je travaille de chez moi depuis la naissance de mon fils, il y a 6 ans. Ma passion de la couture est d’ailleurs née après sa venue au monde et ne m’a plus lâchée depuis ! J’ai ouvert une première entreprise de couture que j’ai fermée suite à ma deuxième grossesse, car je n’avais plus le temps ni l’énergie… et puis, l’envie est revenue, et MaKa’Coud est née, le jour de mes 29 ans en août 2018. Maud Maka'coud

Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

“Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on y arrive.” (Nelson Mandela).

 

Depuis quand crées-tu ?

Comme je le disais, cela fait 6 ans que ma passion pour la couture s’est agrippée à moi ! J’ai ouvert MaKa’Coud en août 2018 et depuis j’ai la tête pleine de projets en permanence ! J’y passerais mes nuits si je n’avais pas besoin de dormir 😉 

 

D’où vient le nom de ta marque ? A t-il une signification particulière ?

Il m’a fallu un peu de temps pour trouver le nom de ma marque… Je voulais quelque chose qui reflète mes choix de vie centrés autour de ma famille. J’ai donc pris la première syllabe de mon prénom et de celui de mon mari (en mettant un “K” au lieu d’un “C” car je trouvais cela plus joli ^^)… ce qui a donné MaKa … et puis l’ajout de “Coud” s’est fait naturellement, puisque cela rappelait la couture. Enfin, mon mari est portugais, et lorsque l’on prononce MaKa’Coud, cela fait penser à “macaco” qui signifie “singe”… petit animal, qui sans rien de péjoratif, me fait penser à mes enfants plein de vie, intenses, souriants ! 

maka'coud
Explique-nous un peu plus ton univers et quelles sont tes inspirations ?

J’ai souhaité centrer mon univers autour de deux pôles : les jouets en tissu et le zéro déchet. Lorsque j’ai commencé à coudre quelques vêtements pour les poupons de ma fille, cela a été une révélation et je me suis retrouvée assaillie de milles idées de jeux et jouets en tissu… qui ne demandent maintenant qu’à naître ! 

Quant au zéro déchet, l’écologie est quelque chose qui me tient à coeur depuis que je suis ado. La réduction des déchets est arrivée chez nous il y a deux ou trois ans, petit geste par petit geste. Nous sommes encore très loin du zéro déchet, mais je suis convaincue que chaque petit geste compte, et avec MaKa’Coud, j’ai envie de semer des petites graines.

J’aime la couleur et cela se retrouve dans mes choix de tissus. Je souhaitais aussi proposer des produits avec des tissus de qualité, certifiés Oeko-Tex ou bio (GOTS). J’ai également une gamme, nommée “Les Solidaires”, dont les articles sont confectionnés à partir de tissus de seconde main en très bon état. Cela est née d’une envie de lutter, à ma petite échelle, contre le gaspillage textile. De plus, 20% de la vente de ces produits seront reversés à des associations en fin d’année, d’où le nom de la gamme.


Où peut-on retrouver tes créations ?

Mes créations sont à retrouver sur ma boutique en ligne : https://www.makacoud/com/

Vous pouvez également me retrouver sur facebook et instagram où je partage mes en-cours, mes projets, un peu de ma vie parfois aussi 😉 

 

Quel est l’article que tu préfères créer ou le chouchou de ta boutique?

Le chouchou de ma boutique est incontestablement le rouleau d’essuie-tout lavable ! Mes rouleaux ne restent jamais bien longtemps en boutique… et cela tombe bien car j’aime beaucoup en coudre ! 

Il n’y a pas un article en particulier que je préfère créer, même si j’aime particulièrement coudre des lingettes lavables par exemple, ou des petits mouchoirs colorés. J’aime coudre tous mes produits et je ne propose que des produits que je prends du plaisir à coudre 😉

 

Comment arrives-tu à articuler ta passion et ta vie quotidienne ?

Ahaha c’est bien le plus compliqué ! J’ai un quotidien bien rempli avec deux enfants H24 à la maison. Mais je m’aménage des petits temps de travail lorsqu’ils s’occupent seuls et je fractionne mes tâches. J’ai aussi lâché prise sur certaines choses du quotidien… ce n’est pas si grave si la vaisselle traîne un peu plus longtemps dans l’évier 😉 

 

Quels sont tes projets pour l’avenir?

Oulala ! Ma tête est remplie de projets ! Bien sûr, j’aimerais faire grandir MaKa’Coud et proposer une offre plus large sur ma boutique en ligne… J’ai également envie de développer plusieurs produits notamment les livres sensoriels et peut-être aussi une gamme de vêtements bébé/enfants. 

           

♥♥♥

Pour vous gâter Maud a choisi de partir sur un sarouel bébé de taille 3-6 mois. Il s’agit d’un sarouel évolutif grâce aux bandes de chevilles qui se plient ou se déplient, ainsi bébé peut le porter le plus longtemps possible. Il est en “sweat bouclette”, donc n’est ni trop fin, ni trop épais et correspond au confort et à la liberté de mouvement dont ont besoin les bébés à ces âges. Enfin, ce dernier est réalisé en tissus certifiés Oeko-Tex. 

                               

Pour remporter ce joli sarouel il vous faut :

concours MaKa'Coud

 

 

 

Concours ouvert du 13 mars 2019 au 20 mars 2019 à 23h59, réservé à toutes personnes majeures vivant en France métropolitaine.

Une seule participation autorisée par foyer (vérification des adresses IP, nom, adresse). Le gagnant sera désigné par tirage au sort via Woobox et sera signifié en EDIT de ce post et/ou sur la page Facebook. Le gagnant devra me faire parvenir ses coordonnées (nom+ adresse + mail+tel) via message privé. Si aucun gagnant ne se manifeste 7 jours après le premier tirage, un second tirage au sort sera organisé. La participation à ce jeu implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. #Mum se réserve le droit d’annuler toute participation qui ne rempli pas la totalité des conditions et d’annuler le tirage au sort ou le jeu si les circonstances l’exigent et ce, sans contre-partie. Jeu non géré par Facebook. Le lot sera expédié par le partenaire – #Mum n’est en aucun cas responsable de l’envoi.

Bonne chance à toutes et à tous…

Anaïs.

9 commentaires sur Rencontre avec la créatrice de “MaKa’Coud”… {Concours}

Rencontre avec la créatrice de “La Fourmi Elé”…

Hello, hello… Aujourd’hui je prends le temps de vous présenter Eléonore, une chouette créatrice qui fourmille d’idée avec sa marque La Fourmi Elé. Le jeu de mot c’est cadeau 😉…

Hello, hello… Aujourd’hui je prends le temps de vous présenter Eléonore, une chouette créatrice qui fourmille d’idée avec sa marque La Fourmi Elé. Le jeu de mot c’est cadeau 😉 Je vous assure que le manque de sommeil ne me réussi pas trop niveau humour… Bref, je vous laisse découvrir son portrait et ses magnifiques créations.

Peux-tu nous dire quelques mots pour te présenter (situation perso et/ou pro, parcours….) ?

Je m’appelle Eléonore. J’habite près de Versailles. J’ai longtemps travaillé dans la communication. Aujourd’hui je suis créatrice textile depuis juin 2016. Je commercialise mes créations principalement sur internet : lafourmiele.etsy.com et j’expose aussi dans quelques boutiques de la région ou vente privée….

Je suis également blogueuse à tendance très gourmande : www.lafourmiele.com

Eleonore La fourmi Elé

Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

Je n’en ai pas vraiment une en particulier mais je dirais que « chaque jour suffit sa peine » revient assez régulièrement à la fin de la journée dans laquelle il n’y a que 24h somme toute !            

Depuis quand crées tu?

J’aime créer depuis toujours. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours dessiné, bricolé, découpé, collé, façonné toutes sortes de choses. J’ai une grande attirance pour les couleurs et les matières.

passeport fourmi ele

D’où vient le nom de ta marque ? A t-il une signification particulière ?

Ma marque s’appelle La Fourmi Elé car je m’appelle Eléonore et Elé a toujours été mon surnom. Pour la partie fourmi, c’est que je suis toujours en train de faire quelque chose, assez besogneuse comme les fourmis et c’est aussi un petit jeu de mots avec la fourmi ailée.

La Fourmi Elé logoExplique-nous un peu plus ton univers et quelles sont tes inspirations ?

Mon univers est plutôt joyeux et coloré ! la couleur et la matière sont les bases de mes créations ; 100% coton et oeko tex pour les lingettes. Côté inspiration, tous mes produits ont avant tout été une réponse à un besoin propre, pour mes enfants ou pour moi. Après, je décide ou pas de les proposer dans ma boutique.  Comme les corbeilles que j’ai faites au départ pour ranger mes pinces à linges, ou les sacs à pain en tissu pour poursuivre ma démarche « zéro déchet » et ne plus ramener de sacs en papier de la boulangerie. J’ai utilisé tous les modèles que je fabrique. Cette utilité de chaque chose me tient à cœur. C’est l’idée de ne pas s’encombrer de choses qui ne serviront à rien mais se faire plaisir avec un objet qui aura sa place à la maison ou dans un moment de la vie quotidienne de chacun.

                     

Où peut-on retrouver tes créations ?

Vous pouvez retrouver mes créations sur mon e-shop principal lafourmiele.etsy.com mais aussi sur le site délires de créatrices et pitimana.fr

Quel est l’article que tu préfères créer ou le chouchou de ta boutique?

Ce sont sans doute les serviettes à nouettes que j’affectionne particulièrement. Ce sont des grands bavoir ou serviette de cantine réversible, sans élastiques qui s’attachent avec des nouettes. Fini les élastiques qui se détendent et finissent par s’user. Ces serviettes sont vraiment durables et aussi joyeuses. Je créer des toutes petites séries ce qui me permet de renouveler les collections très très souvent ce qui rend chaque enfant/bébé presque unique !! J’aime vraiment beaucoup créer de nouvelles associations de tissus et motifs pour ces serviettes à nouettes. Et puis ces petites nouettes derrière le cou on un petit côté attachant !

J’aime bien aussi les lingettes pour les côté écolo joyeux sans oublier mon p’tit dernier : le porte clé sardine ! C’est un accessoire sympathique je trouve. Lui aussi est coloré et permet d’accessoiriser le trousseau de clé de sa maison de vacances ou autre, ou bien encore comme bag charm sur un sac à dos ou une valise ! ça permet de se différencier.

                


Comment arrives-tu à articuler ta passion et ta vie quotidienne ?

C’est bien plus facile aujourd’hui que lorsque je travaillais en entreprise. Je commence plus tôt, je finis un peu plus tard mais je n’ai plus de transport et je peux articuler mes journées à ma guise ! C’est une grande chance pour pouvoir gérer à la fois son travail et le reste !

             

Quels sont tes projets pour l’avenir?

Je souhaite continuer sur ma lancée et faire vivre La Fourmi Elé. J’aimerais développer les ventes à domicile ce que je propose déjà. Côté produit, je propose régulièrement des nouveautés mais je ne sais pas encore vous dire quelle sera la prochaine. Plusieurs idées me trottent dans la tête !

 

♥♥♥

Eléonore a souhaité vous offrir un semainier de lingettes lavables. A l’heure du zéro-déchet et des questions d’écologie, ces petites lingettes réutilisables à volonté sont un petit pas vers la « green attitude » et cela lui tient à coeur (et moi aussi). Cela signifie aussi moins d’emballages et de cotons qui partent à la poubelle ! C’est, en plus, un accessoire sympa dans sa salle de bain vous ne trouvez pas?

concours fourmi EléPour remporter ce semainier de lingettes il vous faut :
  • Commenter sous le post Facebook dédié à ce concours en me disant à quoi elles vous serviront.

Pour nous encourager et suivre nos actualités vous pouvez aussi :

Concours ouvert du 26 octobre 2018 au 2 novembre 2018 à 23h59, réservé à toutes personnes majeures vivant en France métropolitaine.

Une seule participation autorisée par foyer (vérification des adresses IP, nom, adresse). Le gagnant sera désigné par tirage au sort via Woobox et sera signifié en EDIT de ce post et/ou sur la page Facebook. Le gagnant devra me faire parvenir ses coordonnées (nom+ adresse + mail+tel) via message privé. Si aucun gagnant ne se manifeste 7 jours après le premier tirage, un second tirage au sort sera organisé. La participation à ce jeu implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. #Mum se réserve le droit d’annuler toute participation qui ne rempli pas la totalité des conditions et d’annuler le tirage au sort ou le jeu si les circonstances l’exigent et ce, sans contre-partie. Jeu non géré par Facebook. Le lot sera expédié par le partenaire – #Mum n’est en aucun cas responsable de l’envoi.

Bonne chance à toutes et à  tous…

Anaïs.

3 commentaires sur Rencontre avec la créatrice de “La Fourmi Elé”…

Type on the field below and hit Enter/Return to search