Hashtag Mum

Hashtag Mum

My, Myself & Mum

Rencontre avec la créatrice de « Hempy Family »…

Voici le petit rendez-vous mensuel que j’apprécie beaucoup… Aujourd’hui c’est Mathilde qui s’y colle et vous fait découvrir son univers 100% naturel avec Hempy Family où le chanvre est au…

Voici le petit rendez-vous mensuel que j’apprécie beaucoup… Aujourd’hui c’est Mathilde qui s’y colle et vous fait découvrir son univers 100% naturel avec Hempy Family où le chanvre est au coeur de tout. Bonne lecture…

Peux-tu nous dire quelques mots pour te présenter (situation perso et/ou pro, parcours…) ?

Bonjour ! Je suis Mathilde, j’ai bientôt 36 ans, et je suis maman de deux petits garçons. Je suis storyteller, j’écris des portraits et je réalise des podcasts de gens qui changent le monde depuis leur entreprise. Et je suis la fondatrice de Hempy Family, la première marque d’accessoires éthiques et écoresponsables en chanvre pour les petits !

mathilde hempy family

Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde », de Gandhi.

Cette citation m’a beaucoup inspirée quand j’ai commencé à remettre en question mon mode de vie, à m’interroger sur mon impact. Plutôt que de me lamenter, j’ai commencé à agir. J’étais déjà veggie, j’ai modifié tout le reste : l’habillement, l’usage du plastique, la consommation locale et frugale… Et puis très vite j’ai également voulu porter ce changement, ces valeurs, en créant des choses permettant aux autres de mieux consommer également.

Depuis quand crées-tu ?

J’écris, je tricote, depuis toujours. Mais je suis passée aux choses sérieuses côté tricot depuis 4 ans. J’ai adoré au début suivre les modèles que je trouvais sur Internet, et voir ce que j’étais capable de faire avec mes mains. Très vite j’ai eu envie de faire mes propres modèles. J’ai commencé en rhabillant mon fils, moi, mes proches… Puis l’idée de faire profiter d’autres mamans de mes créations a commencé à germer…

D’où vient le nom de ta marque ? A-t-il une signification particulière ?

Quand je me suis lancée, je cherchais un nom qui combine la spécificité de ma marque, le chanvre, et mon univers : très familial. Pour moi, être acteur du changement est quelque chose de joyeux, il faut être optimiste, y croire. J’avais très envie du coup de véhiculer également cette idée de bonheur, de foi en la famille, la vie. En anglais, chanvre se dit Hemp. Le nom Hempy Family m’est venu en tête comme une évidence !

LOGO Hempy Family

Surtout que mon but est autant d’habiller les petits que fonder une communauté de mamans et de papas avec qui co-créer et échanger sur nos valeurs et nos petits actes de colibris ! J’ai lancé un groupe privé sur facebook, sur lequel je consulte régulièrement les membres… Si vous voulez devenir Happy co-créateur.trice, je serai heureuse de vous accueillir 

Explique-nous un peu plus ton univers et quelles sont tes inspirations ?

Mon univers, c’est la nature ! La respecter, la préserver. J’ai complètement changé mon mode de vie depuis 4 ans, je cherche au quotidien à avoir le moins d’impact sur la planète. C’est ce qui a guidé ma recherche d’un fil à tricoter écologique pour proposer une mode pour les petits écoresponsable et éthique, tout en étant jolie. C’est très important pour moi de véhiculer mes valeurs, de montrer qu’on peut continuer à se faire plaisir sans épuiser les ressources. Le chanvre permet tout cela, ça a été une révolution pour moi !

Ma grande source d’inspiration, ce sont les voyages. C’est souvent quand je suis nomade, que je suis loin de mes repères, que je bouillonne d’idées, d’envies. C’est en Islande que j’ai décidé de lancer ma propre marque. Et en Suède que j’ai sauté le pas du mi-temps.  

Où peut-on retrouver tes créations ?

Cette question me rappelle à quel point il faut que je me dépêche à créer mon site ! En attendant, vous pouvez retrouver l’univers de Hempy Family sur facebook et Instagram.

hempy family rs

 

En général, mes clientes me passent commande en MP.

Pour celles qui préfèrent passer par un site, je viens d’ouvrir une boutique sur tictail 

Je vais aussi être référencée chez Planète ArtZoé, un concept-store engagé pour les enfants à Issy les Moulineaux.

Quel est l’article que tu préfères créer ou le chouchou de ta boutique ?

J’ai adoré créer les hochets. Au départ c’était pour répondre aux demandes de plusieurs clientes, je ne pensais pas qu’ils plairaient autant !

Sinon, j’aime toujours autant tricoter les béguins. Je ne m’en lasse pas, j’aime beaucoup voir les rangs monter, et imaginer les petites têtes qui les porteront.

 

Comment arrives-tu à articuler ta passion et ta vie quotidienne ?

Ce n’est pas forcément facile mais c’est là qu’on voit que c’est une véritable passion. J’ai deux enfants de 2 et 4 ans, le rythme est intense à la maison. Pour me donner les moyens de vraiment développer mon projet, j’ai pris la décision l’année dernière de ne travailler qu’à mi-temps. Mais même à mi-temps ça reste compliqué. J’ai envie de faire tellement de choses, il me faudrait des journées de 48 heures !

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

J’en ai plein ! Je suis en train de prototyper quelques jolies nouveautés, avec de nouvelles couleurs. Et sinon, on me glisse dans l’oreillette qu’il y aurait peut-être un projet de kit à tricoter qui se prépare…

♥♥♥

Pour le traditionnel petit concours, Mathilde est heureuse de vous faire gagner un des hochets de sa collection. A vous de choisir si vous souhaitez avoir Marcus le cactus ou les deux modèles de fleurs jumelles, Hortense (yeux ouverts) et Garance (yeux fermés).

concours hempy familyVoici comment faire pour tenter votre chance :

  • Commenter sous le post Facebook dédié à ce concours en me disant votre choix de hochet : Marcus, Hortense ou Garance.

Pour nous encourager et suivre nos actualités vous pouvez aussi :

  • Liker les pages Facebook de Hempy Family et Hashtag Mum.
  •  Inviter 1 ou plusieurs amies en commentaire  (1 ami par commentaire, 10 commentaires maximum).

+ 1 chance si tu t’abonnes à nos compte Instagram (https://www.instagram.com/hashtag_mum et https://www.instagram.com/hempy.family). Pense à ajouter un commentaire avec ton pseudo 

 

Concours ouvert du 30 avril 2019 au 7 mai 2019 à 23h59, réservé à toutes personnes majeures vivant en France métropolitaine.

Une seule participation autorisée par foyer (vérification des adresses IP, nom, adresse). Le gagnant sera désigné par tirage au sort  et sera signifié en EDIT de ce post et/ou sur la page Facebook. Le gagnant devra me faire parvenir ses coordonnées (nom+ adresse + mail+tel) via message privé. Si aucun gagnant ne se manifeste 7 jours après le premier tirage, un second tirage au sort sera organisé. La participation à ce jeu implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. #Mum se réserve le droit d’annuler toute participation qui ne rempli pas la totalité des conditions et d’annuler le tirage au sort ou le jeu si les circonstances l’exigent et ce, sans contre-partie. Jeu non géré par Facebook. Le lot sera expédié par le partenaire – #Mum n’est en aucun cas responsable de l’envoi.

Bonne chance à toutes et à tous…

Anaïs.

7 commentaires sur Rencontre avec la créatrice de « Hempy Family »…

On a testé : le puzzle avec réalité augmentée de chez Clementoni (+ Concours)

Il y a quelques mois de cela nous avons eu la chance de tester le puzzle avec réalité augmentée de la marque Clémentoni. Il s’agissait du puzzle de la Tour…

Il y a quelques mois de cela nous avons eu la chance de tester le puzzle avec réalité augmentée de la marque Clémentoni. Il s’agissait du puzzle de la Tour Eiffel : gros succès pour mon grand qui adore Paris! Bien que nous y habitons quasiment il prend toujours autant de plaisir à découvrir ou redécouvrir les monuments parisiens. Pouvoir avoir la Tour Eiffel dans le salon ça lui a donc tout de suite plu.

puzzleVR clementoni

Depuis maintenant quasiment 2 ans Clementoni propose une nouvelle gamme de puzzles avec un casque de réalité virtuelle. Grace a une application, il est désormais possible de s’immerger à 360° dans un paysage. Un peu geekette sur les bords, lorsqu’on nous a proposé de testé ça je n’ai pas dit non…

Les puzzles, de 1000 pièces, sont vendus avec un « casque » de réalité virtuelle. Il suffit de monter ce casque en carton, de télécharger l’application gratuite et d’y glisser son smartphone pour « visiter » Paris et profiter de la vue. Je trouve que l’apport en nouvelle technologie est bien dosé et cela ne dénature pas l’objectif principal qui est de finir à son rythme le puzzle et découvrir le panorama. C’est ce que j’ai apprécié en bonne geek. Les petits réglages a faire avec le casque et l’appli sont très rapide et très simples. Ce concept immersif est vraiment accessible à tous. Et ça j’apprécie vraiment.

         

On ne vas pas se mentir, Gabriel n’est pas un génie et il n’a pas réussi à faire le puzzle seul. Normal en même temps  il n’a QUE 5 ans. Mais ensemble nous avons pris le temps de trier puis assembler les pièces. Observation, concentration, coopération, construction… que des mots en -tion et surtout que des bons moments. Nous ne sommes pas les personnes les plus patientes et les plus calmes mais cela nous a fait du bien de faire cette activité tous les 2. Ruben a également voulu participé, mais pour le coup, il ne nous a pas vraiment aidé!

L’avantage (et qui n’est pas des moindre) c’est qu’il est possible de profiter de la réalité augmentée avant même d’avoir achevé le puzzle. C’est clairement un plus car 1000, avec un petit garçon de 5 ans… bah… on ne le fini pas très rapidement! Gabriel a été très impressionné et a adoré l’expérience. Il répétait « regarde maman c’est trop génial » et voulait essayer de marcher avec le casque pour « aller voir par là bas » et « voir si on pouvait un peu écraser le sol » .

Ce puzzle et l’expérience de la réalité virtuelle est accessible dès 5 ans en étant accompagné. C’est une bonne piste de cadeau qui peut aussi plaire aux ados. Si jamais ce puzzle avec réalité augmentée vous intéresse le même est à gagner ici. JDCJDR 😉

 

♥♥♥

Anaïs.

 

 

7 commentaires sur On a testé : le puzzle avec réalité augmentée de chez Clementoni (+ Concours)

5 ans mon grand, non mais 5 ans quoi!

Il y a un peu moins d’un mois mon premier bébé a eu 5 ans… 5 ans bordel, une main entière, un quinquennat, le temps de validité du code de…

Il y a un peu moins d’un mois mon premier bébé a eu 5 ans… 5 ans bordel, une main entière, un quinquennat, le temps de validité du code de la route… Bref 5 ans de toi alors que j’ai l’impression encore d’avoir senti ta petite main sur moi hier.

Baby Monkey (qui n’est plus du tout un baby) à 5 ans ça donne ça :
  • Une ceinture jaune blanche qui voue une admiration sans faille pour son entraîneur et son épouse.
  • Un petit garçon plein d’émotions qui ne sont pas toujours faciles à contrôler pour lui. Je crois que plus il grandi plus il est sensible.
  • Un petit casse cou qui s’est d’ailleurs ouvert le crâne le jour de son anniversaire. Un petit passage aux urgences à 20h et une agrafe c’est que d’un bonheur.
  • Un coquet qui ne peut pas quitter la maison sans se regarder dans le miroir et attention tout doit être accordé et « beau gosse ». Selon ses goûts bien entendus.
  • Un petit bonhomme avec beaucoup d’humour et qui nous fait tellement rire.
  • Un Pierre Richard qui est toujours en train de tomber et/ ou se cogner mais qui repart de plus belle car il n’est pas du tout douillet.
  • Un poids plume qui a pourtant un appétit d’ogre. Les chiens ne font pas des chats. On a beau manger manger et grignoter notre organisme brûle tout.
  • Un « moulin parleur » qui ne s’arrête jamais. Parfois je rêve vraiment d’avoir un bouton MUTE car certain jour c’est vraiment un flot de paroles sans fin… HELP ME
  • Un roi de la danse. Attention je vous le dis d’ici quelques années ça sera un tuer sur la piste de danse.
  • Un petit dessinateur qui prend de plus en plus de plaisir à créer. En ce moment on est dans la période panda!
  • Un « moyen » qui adore l’école, qui se passionne pour la Chine (thème de l’année) et qui profite à 100% du double niveau dans lequel il se trouve.
  • Un grand frère en or. Hyper prévenant, bienveillant et protecteur. Ce doux regard qu’il porte sur son frère me met la chaire de poule rien que d’y penser.
  • Un fan de playmobil et de Légo. Bah oui pourquoi choisir ?!?! Mais aussi un fan de dino, de chevalier, de Pokémon…
  • Un cycliste qui essaye de faire du vélo « sans les mains ». Je vous laisse imaginer les chutes qui en découle.
  • Petit mec qui en a (enfin) fini avec ses couches culottes.
  • Un petit garçon qui découvre les jeux vidéo avec son papa. Ne vous inquiétez pas c’est vraiment à petite dose mais il apprécie tellement. Fils de geek va.
  • Un petit chaton qui devient un grand chat. Qui teste encore et toujours mais qui a un bon fond. J’ai parfait l’impression d’avoir un ado à la maison.
5 ans Gab
Bon anniversaire encore une fois mon amour. Cette année j’aimerais qu’on s’aime encore plus fort. Sans cris et sans heurt. Qu’on s’aime aussi fort que nos caractères de cochons têtus.
Je t’aime mon grand petit coeur. 
♥♥♥
Anaïs.
8 commentaires sur 5 ans mon grand, non mais 5 ans quoi!

Vapiano et l’Italie arrive dans notre assiette…

Mi mars j’ai eu la chance de pouvoir tester grâce à Hivency le concept de Vapiano et découvrir les recettes d’hiver en édition limitée ( à déguster jusqu’au 1er avril)….

Mi mars j’ai eu la chance de pouvoir tester grâce à Hivency le concept de Vapiano et découvrir les recettes d’hiver en édition limitée ( à déguster jusqu’au 1er avril). Je n’avais jamais testé ce restaurant bien que j’en avais déjà pas mal entendu parler sur les réseaux sociaux. C’était donc l’occasion de découvrir ce restaurant et d’y passer un bon moment.

Lorsque j’ai franchi la porte du restaurant Vapiano, la première chose qui m’a plu a était cette sensation de soleil, de luminosité un peu comme l’Italie… alors que j’étais à Créteil Soleil.Une véritable atmosphère chaleureuse se dégage des lieux.

vapiano olivier

Vapiano propose 3 façons d’avoir l’Italie dans son assiette. Soit sur place, soit à emporter ou encore en se faisant livrer. Sur place, plusieurs espaces sont proposés pour manger. De grandes tables familiales, des petits espaces plus cosy, des manges debout… il y a un espace pour chacun. Vapiano pense au bien-être et aux envies de tous en proposant différents espaces aux ambiances et fonctionnalités diverses pour satisfaire petits et grands.

Le concept veut qu’il n’y ait pas de service à table. Lors de votre arrivée, une carte vous sera donné et celle-ci est a présenter à chaque comptoir : entrée, pasta & risotto, pizza  et  boisson & dessert. C’est un peu un principe de self mais en plus classe je vous rassure. Vous n’aurez pas du tout l’impression de manger à la cantine!

Le plus de cette carte, à chaque fois que tu commande ton plat, le prix et l’addition apparait donc pas de mauvaise surprise.

Je vous propose de découvrir les recettes d’hiver actuellement en salle… des bombes gustatives (et caloriques aussi) :

Comptoir salade et antispasti

  • Zuppe ricotta coco (soupe de butternut, lait de coco et ricotta).
  • Insalata pera et prosciutto (mesclun, gorgonzola, jambon cru italien, poires fraîches et noix).

Comptoir pasta et risotto

  • Risotto quattro formaggi (gorgonzola, fromage italien, burrata, chèvre, oignons blancs, noisettes).
  • Pasta quattro formaggi (gorgonzola, fromage italien, burrata, chèvre, oignons blancs, noisettes).

Comptoir pizza

  • Cannibale (pepperoni, viande hachée, scarmoza, poivrons, oignons rouges, sauce BBQ).
  • Billy Goat (chèvre, pepperoni, poivrons, tomates cerises, épinards, sauce tomate et mozzarella).

Au bar

  • Cherry délice (crème de mascarpone, cerises amarena).

vapiano ambiance

La soupe est divine, les pâtes aux fromages sont à tomber, la pizza a une fine pâte comme j’aime et le mascarpone du dessert aïe aïe aïe…

Je n’ai pas du tout été déçue par notre repas loin de là. Tous les produits sont hyper frais, concoctés sous nos yeux et de qualité. Les pâtes fraîches sont fabriquées sur place tous les jours dans la « Manifattura ». Les portions sont gargantuesques, c’est idéal pour les grands mangeurs et pour les petits moineaux pas de soucis des doggy bag sont possibles.

Je pense y retourner très bientôt avec mes garçons comme ça Gab testera la pizza en forme d’animal. Et toi tu connaissais déjà ce restaurant italien?

Mon petit doigt me dit qu’un concours express sur mon compte Instagram va avoir lieu donc fonces-y 😉

♥♥♥

Anaïs.

 

 

 

8 commentaires sur Vapiano et l’Italie arrive dans notre assiette…

Rencontre avec la créatrice de « MaKa’Coud »… {Concours}

Salut, salut. Aujourd’hui je vous présente la super Maud qui a une éthique en or. Sa marque MaKa’Coud à moins d’un an et je peux déjà vous dire qu’elle cartonne….

Salut, salut. Aujourd’hui je vous présente la super Maud qui a une éthique en or. Sa marque MaKa’Coud à moins d’un an et je peux déjà vous dire qu’elle cartonne. Ses créations sont vraiment super je vous laisse découvrir tout ça.

Peux-tu nous dire quelques mots pour te présenter (situation perso et/ou pro, parcours….) ?

Bonjour ! Je m’appelle Maud, j’ai bientôt 30 ans et je vis dans la région toulousaine. Je suis maman de deux enfants instruits en famille. Je travaille de chez moi depuis la naissance de mon fils, il y a 6 ans. Ma passion de la couture est d’ailleurs née après sa venue au monde et ne m’a plus lâchée depuis ! J’ai ouvert une première entreprise de couture que j’ai fermée suite à ma deuxième grossesse, car je n’avais plus le temps ni l’énergie… et puis, l’envie est revenue, et MaKa’Coud est née, le jour de mes 29 ans en août 2018. Maud Maka'coud

Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

« Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on y arrive. » (Nelson Mandela).

 

Depuis quand crées-tu ?

Comme je le disais, cela fait 6 ans que ma passion pour la couture s’est agrippée à moi ! J’ai ouvert MaKa’Coud en août 2018 et depuis j’ai la tête pleine de projets en permanence ! J’y passerais mes nuits si je n’avais pas besoin de dormir 😉 

 

D’où vient le nom de ta marque ? A t-il une signification particulière ?

Il m’a fallu un peu de temps pour trouver le nom de ma marque… Je voulais quelque chose qui reflète mes choix de vie centrés autour de ma famille. J’ai donc pris la première syllabe de mon prénom et de celui de mon mari (en mettant un « K » au lieu d’un « C » car je trouvais cela plus joli ^^)… ce qui a donné MaKa … et puis l’ajout de « Coud » s’est fait naturellement, puisque cela rappelait la couture. Enfin, mon mari est portugais, et lorsque l’on prononce MaKa’Coud, cela fait penser à « macaco » qui signifie « singe »… petit animal, qui sans rien de péjoratif, me fait penser à mes enfants plein de vie, intenses, souriants ! 

maka'coud
Explique-nous un peu plus ton univers et quelles sont tes inspirations ?

J’ai souhaité centrer mon univers autour de deux pôles : les jouets en tissu et le zéro déchet. Lorsque j’ai commencé à coudre quelques vêtements pour les poupons de ma fille, cela a été une révélation et je me suis retrouvée assaillie de milles idées de jeux et jouets en tissu… qui ne demandent maintenant qu’à naître ! 

Quant au zéro déchet, l’écologie est quelque chose qui me tient à coeur depuis que je suis ado. La réduction des déchets est arrivée chez nous il y a deux ou trois ans, petit geste par petit geste. Nous sommes encore très loin du zéro déchet, mais je suis convaincue que chaque petit geste compte, et avec MaKa’Coud, j’ai envie de semer des petites graines.

J’aime la couleur et cela se retrouve dans mes choix de tissus. Je souhaitais aussi proposer des produits avec des tissus de qualité, certifiés Oeko-Tex ou bio (GOTS). J’ai également une gamme, nommée « Les Solidaires », dont les articles sont confectionnés à partir de tissus de seconde main en très bon état. Cela est née d’une envie de lutter, à ma petite échelle, contre le gaspillage textile. De plus, 20% de la vente de ces produits seront reversés à des associations en fin d’année, d’où le nom de la gamme.


Où peut-on retrouver tes créations ?

Mes créations sont à retrouver sur ma boutique en ligne : https://www.makacoud/com/

Vous pouvez également me retrouver sur facebook et instagram où je partage mes en-cours, mes projets, un peu de ma vie parfois aussi 😉 

 

Quel est l’article que tu préfères créer ou le chouchou de ta boutique?

Le chouchou de ma boutique est incontestablement le rouleau d’essuie-tout lavable ! Mes rouleaux ne restent jamais bien longtemps en boutique… et cela tombe bien car j’aime beaucoup en coudre ! 

Il n’y a pas un article en particulier que je préfère créer, même si j’aime particulièrement coudre des lingettes lavables par exemple, ou des petits mouchoirs colorés. J’aime coudre tous mes produits et je ne propose que des produits que je prends du plaisir à coudre 😉

 

Comment arrives-tu à articuler ta passion et ta vie quotidienne ?

Ahaha c’est bien le plus compliqué ! J’ai un quotidien bien rempli avec deux enfants H24 à la maison. Mais je m’aménage des petits temps de travail lorsqu’ils s’occupent seuls et je fractionne mes tâches. J’ai aussi lâché prise sur certaines choses du quotidien… ce n’est pas si grave si la vaisselle traîne un peu plus longtemps dans l’évier 😉 

 

Quels sont tes projets pour l’avenir?

Oulala ! Ma tête est remplie de projets ! Bien sûr, j’aimerais faire grandir MaKa’Coud et proposer une offre plus large sur ma boutique en ligne… J’ai également envie de développer plusieurs produits notamment les livres sensoriels et peut-être aussi une gamme de vêtements bébé/enfants. 

           

♥♥♥

Pour vous gâter Maud a choisi de partir sur un sarouel bébé de taille 3-6 mois. Il s’agit d’un sarouel évolutif grâce aux bandes de chevilles qui se plient ou se déplient, ainsi bébé peut le porter le plus longtemps possible. Il est en « sweat bouclette », donc n’est ni trop fin, ni trop épais et correspond au confort et à la liberté de mouvement dont ont besoin les bébés à ces âges. Enfin, ce dernier est réalisé en tissus certifiés Oeko-Tex. 

                               

Pour remporter ce joli sarouel il vous faut :

concours MaKa'Coud

 

 

 

Concours ouvert du 13 mars 2019 au 20 mars 2019 à 23h59, réservé à toutes personnes majeures vivant en France métropolitaine.

Une seule participation autorisée par foyer (vérification des adresses IP, nom, adresse). Le gagnant sera désigné par tirage au sort via Woobox et sera signifié en EDIT de ce post et/ou sur la page Facebook. Le gagnant devra me faire parvenir ses coordonnées (nom+ adresse + mail+tel) via message privé. Si aucun gagnant ne se manifeste 7 jours après le premier tirage, un second tirage au sort sera organisé. La participation à ce jeu implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. #Mum se réserve le droit d’annuler toute participation qui ne rempli pas la totalité des conditions et d’annuler le tirage au sort ou le jeu si les circonstances l’exigent et ce, sans contre-partie. Jeu non géré par Facebook. Le lot sera expédié par le partenaire – #Mum n’est en aucun cas responsable de l’envoi.

Bonne chance à toutes et à tous…

Anaïs.

9 commentaires sur Rencontre avec la créatrice de « MaKa’Coud »… {Concours}

Mon petit Ruben a eu 9 mois…

Ça y est, mon petit dernier a passé plus de temps sur terre que dans mon ventre. Vendredi dernier, Ruben a eu 9 mois. Je n’en reviens pas. C’est un…

Ça y est, mon petit dernier a passé plus de temps sur terre que dans mon ventre. Vendredi dernier, Ruben a eu 9 mois. Je n’en reviens pas. C’est un peu bateau ce que je vais dire, mais bordel, que le temps passe vite!

2 commentaires sur Mon petit Ruben a eu 9 mois…

L’allaitement, Ruben et moi…quelle folle aventure.

Tout d’abord il faut savoir que je suis autant pro allaitement que pro biberons. Je suis simple une maman qui a décidé de tenter l’allaitement. Je veux juste parler de…

Tout d’abord il faut savoir que je suis autant pro allaitement que pro biberons. Je suis simple une maman qui a décidé de tenter l’allaitement. Je veux juste parler de mon expérience, de mon ressenti, de mon ambivalence maternelle, bref de mon allaitement avec Ruben. De laisser une trace quelque part car je sais que cela ne durera pas (et heureusement).

21 commentaires sur L’allaitement, Ruben et moi…quelle folle aventure.

Rencontre avec la créatrice de « Petits Pions »…

Aujourd’hui je vous propose de faire la connaissance de Bérénice, une maman et toute jeune créatrice dont les valeurs résonnent en moi. Cette maman crée depuis peu mais j’apprécie beaucoup…

Aujourd’hui je vous propose de faire la connaissance de Bérénice, une maman et toute jeune créatrice dont les valeurs résonnent en moi. Cette maman crée depuis peu mais j’apprécie beaucoup ce qu’elle fait. Je vous laisse donc découvrir son univers…

Peux-tu nous dire quelques mots pour te présenter (situation perso et/ou pro, parcours….) ?

Je suis Bérénice, mariée depuis 4 ans et maman de deux enfants de bientôt 3 ans et 6 mois. Après des études d’histoire de l’art, j’ai commencé à travailler dans l’administration pédagogique mais depuis que je suis maman je souhaite passer plus de temps avec mes enfants pour les accompagner pleinement et les voir grandir. Je me suis lancée dans l’aventure Petits Pions suite à la naissance de ma fille il y a quelques mois.

 

Quelle est ta devise ou ta citation préférée ?

 

portrait Petits Pions

« La vie est une chance, saisis-la »

extrait d’un célèbre texte de mère Thérèsa de Calcutta.

Ce texte m’inspire par son message extrêmement positif et me donne la force d’avancer dans les coups de mou. Il m’aide à me rappeler la chance que j’ai d’être en vie et de pouvoir changer le cours des choses à tout moment, alors pas question de se laisser abattre ! J’essaie de toujours vivre ma vie pleinement dans la joie, la justesse et le respect ; des valeurs que je compte bien transmettre à mes enfants !

 

Depuis quand crées-tu ?

Je crée depuis toujours ! Petite, j’adorais peindre, dessiner et bricoler, j’étais toujours la première pour les travaux manuels ! J’ai toujours eu une attirance très forte pour l’art et le beau ; je pratiquais la danse classique, de dessin, le violon et le hautbois. Depuis que je suis maman, la folie créatrice s’est plutôt tournée vers mes enfants : tricot, crochet, couture, mobiles décoratifs, jeux… je ne suis jamais à court d’idées pour m’occuper et me faire plaisir!

 

D’où vient le nom de ta marque ? A t-il une signification particulière ?

Petits Pions, désigne les pegdolls ces petites poupées en bois tournée que je peins. Le nom m’est apparu de façon assez évidente à force de devoir expliquer à mes proches ce qu’étaient des pegdolls. J’ai pris l’habitude de franciser le concept et de nommer mes créations « Petits Pions »  c’est beaucoup plus compréhensible pour tous je trouve que cela leur confère un capital sympathie non négligeable !

Petits Pions

Explique-moi un peu plus ton univers et quelles sont tes inspirations ?

Mon univers est essentiellement tourné vers le monde de l’enfance mais pas que. J’ai commencé à créer pour mon fils de 3 ans qui est ma plus grande source d’inspiration. A la maison nous privilégions les jeux en bois et/ou d’inspiration Montessori : jeux d’association de couleur, pirates, chevaliers, princesses, pompiers ou dragons il y en a pour tous les goûts et je peux mettre en action mon imagination sans limites !

Cette année à l’occasion de Noël, je me suis également lancée dans les crèches et les saints patrons. Je compte également créer des portraits de famille et des cake topper pour les mariages, anniversaires, baptêmes, etc.

 

Où peut-on retrouver tes créations ?

Vous pouvez retrouver mes créations sur ma page Facebook Petits Pions ainsi que sur Instagram en suivant le compte Petits Pions

Quel est l’article que tu préfères créer ou le chouchou de ta boutique ?

Je n’ai pas de préférence, mes univers peuvent être assez différents mais tous mes personnages m’inspirent ! Ceux qui ont particulièrement plu lors des fêtes de Noël ce sont les petits moutons de la crèche ! de vraies mignonneries que tout le monde les adore !

               

Comment arrives-tu à articuler ta passion et ta vie quotidienne ?

Je crée chez moi tout en m’occupant de ma fille de 6 mois et de mon foyer tandis que mon fils va au jardin d’enfant. Je crée à mon rythme lors des périodes d’accalmie, en général sur les temps de sieste ou le soir. J’ai l’avantage de pouvoir moduler mon emploi du temps et mon carnet de commandes en fonction de mes impératifs familiaux. Cela me laisse une grande flexibilité. Par contre le mercredi est totalement consacré à mes enfants.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Continuer à peindre mes petits pions tout en ajoutant des nouveautés à mon répertoire. Je n’ai pas de limites que m’on imagination et celle de mes clients.

J’aimerai aussi mettre en place des ateliers manuels parents-enfants. Le projet est en cours de réflexion. Cela pourrait être un chouette moment de partage pour tous et puis repartir avec sa création que de fierté pour nos enfants !

Petits Pions montessori

 

♥♥♥

 

Pour vous chouchouter et comme le veut la tradition de ces petites interviews ; Bérénice vous propose de gagner son set d’association de couleurs d’inspiration Montessori. Ce set est composé de 10 pions et 5 couleurs au choix (valeur 40€). Ce lot à gagner me parait vraiment génial car plusieurs possibilités de jeux sont ensuite possible selon l’âge de l’enfant.

Pour remporter ce set montessori il vous faut :

concours Petits Pions

Concours ouvert du 1er février 2019 au 8 février 2019 à 23h59, réservé à toutes personnes majeures vivant en France métropolitaine.

Une seule participation autorisée par foyer (vérification des adresses IP, nom, adresse). Le gagnant sera désigné par tirage au sort via Woobox et sera signifié en EDIT de ce post et/ou sur la page Facebook. Le gagnant devra me faire parvenir ses coordonnées (nom+ adresse + mail+tel) via message privé. Si aucun gagnant ne se manifeste 7 jours après le premier tirage, un second tirage au sort sera organisé. La participation à ce jeu implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. #Mum se réserve le droit d’annuler toute participation qui ne rempli pas la totalité des conditions et d’annuler le tirage au sort ou le jeu si les circonstances l’exigent et ce, sans contre-partie. Jeu non géré par Facebook. Le lot sera expédié par le partenaire – #Mum n’est en aucun cas responsable de l’envoi.

Bonne chance à toutes et à  tous…

Anaïs.

7 commentaires sur Rencontre avec la créatrice de « Petits Pions »…

Lettre au Président – Par Gabriel

Depuis la reprise de l’école en janvier, Gab a beaucoup de mal à se lever le matin et est épuisé. Il nous demande chaque soir s’il peut faire la grasse…

Depuis la reprise de l’école en janvier, Gab a beaucoup de mal à se lever le matin et est épuisé. Il nous demande chaque soir s’il peut faire la grasse mat’…  Il a beau se coucher tôt, prendre des vitamines le matin et faire des siestes lorsqu’il ne va pas à l’école ; rien à faire la fatigue persiste.

3 commentaires sur Lettre au Président – Par Gabriel

Les vacances de ski avec un bébé; ce qu’il ne faut pas oublier.

Dans un peu plus de 2 semaines les vacances d’hiver débuterons pour nos petits écoliers. Cette année encore nous avons la chance de pouvoir partir au ski en famille. Nous…

Dans un peu plus de 2 semaines les vacances d’hiver débuterons pour nos petits écoliers. Cette année encore nous avons la chance de pouvoir partir au ski en famille. Nous ne partirons cependant pas durant les vacances scolaires afin de pour réellement profiter du calme de la montagne et faire une vraie coupure… Ruben découvrira pour la première fois les joies de la montagne en hiver et Gabriel essayera de décrocher son Ourson. Nous avons hâte et je prépare dès maintenant nos affaires pour ne rien oublier. Je voulais donc en profiter et revoir avec vous les indispensables pour des vacances de ski avec un bébé.

(Si jamais un article vous intéresse il vous suffit de cliquer sur la photo pour en savoir plus)

 

Préservez ses oreilles

Mon pédiatre me l’a répété encore mardi lors de notre dernier rendez-vous mensuel pour Ruben. « Ok pour le ski mais pas trop haut pour ses oreilles ». Celui-ci m’a dit de ne pas choisir une station à plus de 1800m d’altitude. Ça tombe bien, la station de Valloire  n’est pas trop haute. Pour Gabriel il m’avait aussi conseillé de d’effectuer la montée en voiture lentement et de surtout de le faire téter (bib, pouce ou tétine) afin que la pression ne lui fasse pas mal aux oreilles. Un peu comme nous lorsque nous mâchons un chewing-gum dans l’avion lors des phase de décollage ou d’atterrissage.

Enfin pour finir, il est vraiment déconseillé de prendre avec votre tout petit les téléphériques ou autre remontées mécaniques car la montée s’effectue trop rapidement pour ses oreilles.

Protégez sa peau.

Lors de notre premier séjour au ski avec Gabriel il y a 4 ans; on avait remarqué que sa peau était beaucoup plus sensible que d’habitude. Nous avions donc 2 crèmes indispensables pour que sa peau de soit pas agressée : une crème de type cold cream afin de la nourrir au maximum et un crème solaire spécial bébé . Cette année, nous ferons donc pareil pour Ruben qui a une peau encore plus fragile. Voici lesquelles j’ai choisi :

                                         

Protégez ses yeux.

Pour les yeux de bébé il est important de prendre des verres de catégorie 4. Il n’est pas question selon moi de risquer d’abimer sa vue donc je ne prends aucun risque. Je trouve qu’il est difficile de trouver des lunettes à la fois sécurisées et mignonnes. Nous avons choisi de faire confiance à la marque KiEtLa et les 2 garçons sont équipés chez eux. Le modèle Diabola pour Ruben et Jokakids pour Gabriel.

Protégez le du froid

Contrairement à nous, Ruben sera longuement immobile dans sa poussette et/ou dans sa luge.Résultat : il se refroidira plus vite que nous donc c’est important de bien le couvrir.

Le but est de couvrir au maximum les extrémités (tête, mains, pieds) afin qu’il y ait le moins de perte de chaleur possible. Ruben aura donc un bonnet, des moufles, des collants sous sa combi ou son pantalon chaud et des bottines en peau de mouton. Sans oublier un col roulé et sûrement son BandaDry.

Cette année nous aurons 2 trucs en plus pour que Ruben puisse réguler sa température plus facilement. En effet, il aura un body en laine et soie ainsi qu’une peau d’agneau glissée dans sa chancelière.

              

Hydratez le régulièrement.

Autant en été nous avons le reflex de proposer de l’eau régulièrement à nos petits, mais en hiver c’est beaucoup moins le cas. Enfin moi, en tout cas, j’y pense beaucoup moins facilement. C’est pas hyper malin car l’air de la montagne est beaucoup plus sec qu’ailleurs et nos enfants se déshydratent donc beaucoup plus rapidement. Ajoutez à cela le soleil et le vent… Bref, pensez à avoir toujours avec vous de quoi l’hydrater et proposez en très régulièrement.

 

Sinon le mythe de : « tu verras la montagne ça a tendance à exciter les enfants » se vérifie chez nous…

Alors soufflez un grand coup, restez zen, respirez profondément et profitez bien de vos vacances 😉

♥♥♥

Anaïs.

3 commentaires sur Les vacances de ski avec un bébé; ce qu’il ne faut pas oublier.

Type on the field below and hit Enter/Return to search