, ,

J’ai offert une poupée à mon fils, et alors?

Pour le premier anniversaire de mon fils j’ai fait le choix de lui offrir une poupée… ça n’a bien entendu pas éte son seul cadeau mais c’est celui qui à fait le plus parler. Mais pourquoi?

Baby Monkey va à la crèche 4 jours par semaine et plusieurs soirs je l’ai vu jouer avec un poupon lorsque je suis venue le chercher. Pour moi il était donc tout naturel de lui en offrir un pour son premier anniversaire. Mais quel ne fut pas la réaction de certaine personnes de notre entourage… Il semblerait qu’en 2015 tout le monde ne soit pas d’accord pour acheter une poupée à un petit garçon    -______-

La déco de la chambre de Baby Monkey pourrait aussi bien convenir à une petit garçon ou à une petite fille. Mais pourquoi devoir choisir entre les voitures et la poupée? Pourquoi vouloir orienter ses goûts et brider son imagination? Pour autant je ne vais pas l’habiller en robe, ni lui supprimer ses voitures et son ballon. A mon avis il faut trouver un juste milieu afin qu’il apprenne à faire ses propres choix et qu’il affine au fils du temps ses propres goûts. Qu’en pensez vous?

unnamed (1)

 

Je ne suis absolument pas une militante du « non genré » mais cette photo me plait beau et a souvent été ma réponse aux personnes faisant les gros yeux en voyant la poupée de mon fils.

Baby Monkey joue donc avec sa poupée nommée Michel lors des « temps calmes ». Il n’y joue pas tous les jours loin de là et elle reste dans sa chambre généralement. Mais lorsqu’il y joue, il est dans le mimétisme, imite papa et maman quand nous lui faisons les petits soins du matin. Il lui fait également des câlins et des bisous comme si c’était un copain de la crèche. Bref, il l’a adopté sans se soucier de savoir si c’était pour les filles ou les garçons.

Et vous votre fils a t-il une poupée ou votre fille a t-elle un camion?

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires pour “J’ai offert une poupée à mon fils, et alors?

  1. Calouve
    24 août 2015 at 23 h 02 min

    Je suis complètement d’accord. Bon, mon fiston a 3 ans et n’a pas de poupée à la maison, mais c’est seulement car on n’y a jamais pensé. Chez la nounou, il joue avec la poupée et la poussette, et ça ne nous a jamais choqué.
    En revanche, il a sa dînette, et on a galéré pour trouver d’autres couleurs que du rose, ou du hello kitty. Pour trouver ce jouet, il a fallu aller dans le rayon fille… Je trouve ça bête.
    Je suis instit et en maternelle, tous les enfants, filles ou garçons, jouent indifféremment au coin cuisine, poupée ou voiture.
    Et mon fils est fan de la reine des neiges, et il adore la chanson! (Et j’en vois des regards perplexes le regarder quand il chante…)

  2. Maman Kawazu
    21 septembre 2015 at 13 h 17 min

    Comme je suis d’accord avec ton article et comme ça me fait plaisir de le lire ! Je ne pensais pas qu’en 2015 les mentalités avaient si peu évoluées, et pourtant…

    Il y a quelques mois ma petite soeur nous avait prêté une poupée pour la baby shower d’une amie, mon bébé avait alors 6 mois et l’avait complètement adoptée. Il adorait lui faire des câlins, jouer avec, toucher ses yeux. Mais alors niveau entourage, bonjour les réflexions… J’allais en faire un « homo » (phrase qui m’a le plus énervé car quand bien même, je ne voyais pas le problème… !), « ce n’est pas un jeu de petit garçon », etc.

    Quand j’étais petite je jouais aux voitures, pour autant je ne suis pas garçon manquée et je déteste même les voitures aujourd’hui… ! Aha. Pour moi mon fils jouait simplement au papa. Je compte lui en acheter une bientôt, je veux aussi lui acheter de la dinette (sans parler des tasses en porcelaines…) parce que si il veut cuisiner je ne vois pas pourquoi ce serait réservé aux filles…

    Un autre exemple, mon fils ADORE le ménage. Il a 13 mois et sa passion c’est l’aspirateur et les balais. Du coup on lui a acheté un petit aspirateur super réaliste et je lui ai donné mon balai swiffer après avoir adapté le manche à sa taille et il se régale. Mais là encore… bonjour les remarques. Par contre une fille qui s’intéresse aux voitures ou au bricolage on ne dira rien, bizarrement.

Commenter cet article

Votre email ne sera pas publié. Les champs * sont obligatoires